Armand Petersen

Sculpteur français

Armand Petersen (1891-1969) est né à Bâle (Suisse) le 25 novembre 1891. Pompon, révélé en 1922 au Salon d’ Automne par son grand Ours Blanc, regroupe au « Jardin des Plantes » des jeunes animaliers qui étudient les modèles sur nature. Dès 1926 Armand Petersen en fait partie.En 1929, deux ans après sa « découverte », Petersen fait partie des meilleurs animaliers. On le cite après Pompon et comme son émule. Armand Petersen a reçu de nombreuses commandes mais également dans des musées comme un « Hippopotame » du Musée du Louvre exposé au Musée de Vernon, une « Grue Cendrée » au Musée de la Chasse à Gien, un « Taureau » au Musée d’Angers ainsi que des sculptures grandeur nature comme le « Grand Chevreuil » au Musée de Louviers, la « Panthère » à Bry-sur-Marne, le « Corbeau » et le « Veau » à Bâle (Suisse). Une trentaine de ses sculptures ont également été éditées par les deux plus grandes Manufactures de céramiques de l’époque, Sèvres et Bing and Grondahl (Copenhague). Le choix animalier du sculpteur lui fit partager une époque appelée « âge d’or », celle des années 30, dominée par des figures restées à juste titre célèbres, car elles marquèrent toute une génération en imprimant un style à un groupe d’animaliers dont il fit partie.

Armand Petersen travaille avec la fonderie « Deroyaume » à Villers-sur-Port et « Rosini » à Bobigny, en France.