Damien Colcombet

Nationalité française – Né en 1967

 Damien Colcombet côtoie le monde animal depuis son enfance lorsqu’il accompagnait son père, ingénieur agronome dans les fermes. Il passe ensuite ses loisirs au zoo et en forêt puis, à 18 ans vient le choc de la découverte de la grande faune africaine lors d’un voyage mémorable au Kenya. Il visitera par la suite les grandes réserves du continent. Admirateur inconditionnel de la nature et des grands artistes animaliers du XIXème siècle – Barye, Frémiet, Mène, Rosa et Isidore Bonheur – il revendique l’exactitude des attitudes et du détail et insuffle à ses modèles une puissance qui les rend vivants, présents et uniques. S’il avoue une tendresse particulière pour les éléphants, il a prouvé au fil de ses longues années de travail et d’étude son ouverture à toute vie animale. Son bestiaire s’enrichit d’année en année. Derniers nés ; une imposante harde d’éléphants d’Afrique en marche.

Présent depuis près de 10 ans dans tous les grands salons d’art animalier, il a été honoré du prestigieux Prix Edouard-Marcel Sandoz en 2013. Les collectionneurs sont nombreux à suivre son travail, un en particulier – et non des moindres – Alain Delon. 2015 est une année très spéciale pour Damien Colcombet, son groupe « Girafe et girafon » vient d’être retenu par la ville de Lyon pour être édité grandeur nature et placé à l’entrée du zoo de la Tête d’Or, rare zoo à ne compter aucune statue animalière !

En 2015, Damien Colcombet a reçu une médaille de bronze au Salon des Artistes Français (Grand Palais à Paris).